Sénégal : refusé par Woodside dans le projet RSSD, le russe Lukoil a fait une offre d’achat de l’australien FAR




Par conséquent, l’assemblée générale des actionnaires de FAR, prévue le 18 février pour examiner la cession à Woodside Energy, a été reportée, selon une annonce faite mercredi 17 février

 

 

La compagnie pétrolière australienne FAR Ltd, qui devait tenir le 18 février une assemblée générale de ses actionnaires à l’effet de statuer sur la cession de ses intérêts dans la joint-venture RSSD à Woodside Energy, a reporté ladite assemblée à une date ultérieure, d’après un communiqué diffusé ce mercredi.

Les raisons de ce report ont trait à la réception, par FAR Ltd, d’une offre d’achat non contraignante du russe Lukoil, qui propose de racheter 100% des actions de la société australienne à 2,2 centimes par action; valorisant l’entreprise à 220 millions de dollars australiens.

D’après FAR, l’offre de Lukoil est plus élevée que celle de Woodside Energy et de Remus Horizons PCC Limited dans la joint-venture RSSD (Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Deep Offshore), qui détient les droits de mise en valeur du champ pétrolier Sangomar, au large du Sénégal.

Il s’agit d’une seconde tentative de Lukoil d’entrer dans le champ pétrolier Sangomar, après avoir perdu la reprise des parts de la compagnie écossaise Cairn Energy. Alors que cette dernière avait annoncé un accord de vente conditionnel de ses parts (40%) à Lukoil le 27 juillet, la société australienne Woodside Energy – opérateur du champ avec une participation de 35% – avait par la suite exercé son droit de préemption pour acquérir en priorité les parts de Cairn Energy.

L’offre de Lukoil semble intéresser FAR étant donné que la compagnie n’a pas pu honorer ses obligations dans le financement des opérations de la joint-venture RSSD pour les mois de janvier 2021 et février 2021, soit respectivement 19,9 millions de dollars US et 24 millions de dollars. Elle a jusqu’à la mi-juillet pour remédier à ces défauts de paiement, sous risque de perdre sa participation dans le projet RSSD.

Dans son offre, la compagnie russe Lukoil a indiqué à FAR qu’elle dispose des fonds pour exécuter sa proposition si cette dernière est approuvée. 

La société australienne, qui fera examiner cette offre par ses actionnaires, a sollicité le cabinet d’avocats d’affaires américain Baker McKenzie comme conseiller juridique dans la négociation.

Au Sénégal, FAR détient 13,6667% de la joint-venture RSSD, qui possède les droits de mise en valeur du champ Sangomar, situé dans les blocs Sangomar Offshore et Sangomar Deep Offshore, au large du Sénégal

La première production de pétrole à partir de Sangomar est prévue en 2023, avec un niveau estimatif de 5 millions de tonnes de pétrole brut par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *