La région Hauts-de-France s’engage dans le plan de Boorloo pour l’Afrique




Le conseil régional a décidé, jeudi, d’apporter un accompagnement financier au projet du président de la Fondation Energies pour l’Afrique

La région Hauts de France, qui a une enveloppe de 11 millions d’euros pour sa stratégie globale de relations internationales, compte utiliser une partie de cet argent pour accompagner le plan Boorloo pour l’électrification de l’Afrique. L’ancien maire de Valenciennes, aujourd’hui à la tête de la fondation “Energies pour l’Afrique”, était présent à Lille lors de la tenue du conseil régional jeudi 29 juin 2017.

Le président du conseil, Xavier Bertrand, a tenue l’engagement d’apporter un soutien au projet de Jean Louis Boorloo, qui ambitionne d’apporter l’électricité à 650 millions d’Africains qui en sont privés. Le conseil régional des Hauts de France a d’ores et déjà indiqué que dans les premiers appuis, 56 000 € d’ingénierie seront affectés au repérage des entreprises régionales enclines à se tourner vers l’Afrique ; et 48 000 € soutiendront le développement d’un prototype de kiosque à énergie au Niger, en milieu rural. La région devient ainsi la première en France à intégrer le plan Boorloo pour l’électrification de l’Afrique.

Présentée en mars 2015 à Paris, le projet de Jean Louis Boorloo vise  à investir 200 milliards d’euros au total sur dix ans pour électrifier l’ensemble du continent d’ici à 2025

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *