Cameroun: EDC fixe l’achèvement du barrage hydroélectrique de Memve’ele “aux environs de juin 2021”




Délai avancé par le DG d’Electricity Development Corporation, Théodore Nsangou, dans le cadre de la visite effectuée sur le site le 09 juin. La puissance installée du barrage est de 211 MW mais l’ouvrage ne livre pour le moment qu’environ 60 mégawatts dans le réseau public

 

 

Le barrage hydroélectrique de Memve’ele pourrait être complètement opérationnel “aux environs de juin 2021”. C’est en tout cas le cap fixé par le directeur général d’Electricity Development Corporation (EDC), Théodore Nsangou, sur la radio publique camerounaise, au lendemain de la visite effectuée sur le site le 09 juin.

EDC a reçu formellement la mission, le 04 mai par décret présidentiel, d’achever et d’exploiter cet ouvrage en lieu et place de l’unité de coordination du Projet d’aménagement hydroélectrique Memve’ele – de Dieudonné Bisso – qui a suivi le projet tout le long mais qui qui a accusé d’importants retards.

La construction de l’ouvrage, sur des fonds sino-camerounais, est achevée depuis juin 2017 mais l’énergie attendue (211 MW) de l’usine de production n’est pas encore disponible au poste de Nkolkoumou à Yaoundé, pour être injectée dans le Réseau interconnecté Sud (RIS). 

Actuellement, environ 60 MW sont disponibles et EDC entend vite porter cette puissance à 80 MW.

Le DG d’EDC explique qu’il s’agit là de la puissance garantie toute l’année. 

Les 211 MW de puissance installée – une fois le barrage complètement opérationnel – seront quant à eux disponibles “06 à 07 mois sur l’année”, à cause du débit du fleuve et en tenant compte des “études hydrologiques” menées sur le fleuve Ntem, a expliqué Théodore Nsangou.

Le barrage de Memve’ele est implanté à Nyabizan, localité de l’arrondissement de Ma’an, département de la Vallée du Ntem, dans la région du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *