Sénégal: le parc éolien Taïba N’Diaye devrait commencer à injecter de l’énergie dans le réseau « d’ici fin 2019 » (DG Lekela)




Indication donnée par Massaer Cissé, directeur général du groupe Leleka, qui développe ce projet éolien de 158 mégawatts au nord de la capitale Dakar

 

Le développeur Leleka – coentreprise entre le fonds d’investissement britannique Actis et l’irlandais Mainstream Renewable Power – a réceptionné, le 23 mai dernier au port de Dakar, les premières turbines destinées à la construction du parc éolien de Taïba N’Diaye, dans la région de Thiès (70 km au nord de Dakar)

Le parc, prévu sur une superficie de 40 hectares, aura à terme une capacité de production électrique de 158 mégawatts.

« Le projet éolien de Taïba N’Diaye fournira de l’électricité à plus de deux millions de personnes au Sénégal. Il devrait commencer à transmettre de l’énergie au réseau local d’ici fin 2019 et fournira plus de 450 000 MWh d’électricité par an », a déclaré Massaer Cissé, directeur général du groupe Leleka.

Le projet de parc éolien de Taïba N’Diaye, évalué à 200 milliards de FCFA, sera composé de 46 turbines éoliennes pouvant produire chacun 3,46 MW.

M. Cissé a noté que le projet permettra une augmentation de 15% de la capacité de production électrique du Sénégal.

Le ministre sénégalais de l’Energie et du Pétrole, Mouhamadou Makhtar Cissé, a invité l’entreprise Leleka à livrer la centrale avant le 31 décembre 2019 afin « que le président de la République puisse l’intégrer dans son bilan de l’année ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *