L’USTDA veut intéresser les entreprises américaines au marché des infrastructures pétrolières en Egypte




C’est l’intérêt d’un mémorandum d’entente conclu entre l’Agence américaine pour le commerce de développement et le ministère égyptien du Pétrole et des Ressources minérales

 

L’Agence américaine pour le commerce de développement (USTDA) et le ministère du Pétrole et des Ressources minérales d’Egypte ont signé, le 12 février dernier au Caire, un mémorandum d’entente visant à soutenir la coopération entre les Etats-Unis et l’Egypte.

Le document, signé en marge de l’édition 2020 de l’événement « Egypt Petroleum Show » (EGYPS), cible particulièrement la coopération dans les infrastructures du secteur pétrolier.

L’Agence pourra susciter dans ce secteur une expertise technique, des formations et des solutions du secteur privé pour permettre à l’Egypte de devenir “un pôle énergétique de premier plan”, d’après les informations officielles.

L’USTDA, agence gouvernementale, appuie les projets ayant des débouchés d’exportation de biens ou de services pour les Etats-Unis. L’institution œuvre à l’échelle mondiale pour mettre en liaison les entreprises américaines et des porteurs d’affaires hors des Etats-Unis en finançant la préparation de projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *