La Libye aspire à produire deux millions de barils de pétrole par jour à partir de 2022




Le pays d’Afrique du Nord produit actuellement environ 1 200 000 à 1 300 0000 barils de pétrole brut par jour

 

Le ministre libyen des Affaires économiques, Salama Ibrahim Al-Ghwail, a accordé une interview à la chaîne de télévision Bloomberg Al-Sharq mercredi soir, dans laquelle il a indiqué que les travaux de reconstruction du pays, après 10 ans de conflits entre des parties locales, coûteront 500 milliards de dinars libyens (111 milliards de dollars).

La Libye, productrice du pétrole avec une moyenne quotidienne de 1,2 à 1,3 million de barils actuellement, contre 150 000 en moyenne en 2020, aspire à porter sa production au niveau de deux millions de barils d’ici 2022.

« Les sources de financement pour la reconstruction proviendront principalement du gouvernement libyen, le secteur privé local et les institutions internationales de développement. Nous sommes également entrés en contact avec les pays voisins pour une éventuelle coopération », a-t-il indiqué.

Jusqu’à fin 2020, la Libye disposait de réserves de change d’une valeur de 38 milliards de dollars, contre une moyenne de 44 milliards de dollars en 2019 et 134 milliards de dollars en 2010.

Selon les données de l’organisation de développement du marché pour l’industrie de l’or (World Gold Council), publiées le mois dernier, la Libye est quatrième dans le monde arabe et 34e au niveau mondial en termes de possession de réserves d’or, avec 116,6 tonnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *