Ghana: projet de construction d’une centrale houlomotrice de 150 MW




Le projet, qui vise à exploiter l’énergie des vagues, va être conduit par l’indien Shapoorji Pallonji et l’israélien Yam Pro Energy, qui ont signé un protocole d’accord le 20 décembre à Tel Aviv

 

La société israélienne Yam Pro Energy et le groupe indien Shapoorji Pallonji Group ont signé, le 20 décembre 2017 à Tel Aviv un protocole d’accord pour la construction d’une centrale à énergie houlomotrice (énergie des vagues) de 150 MW au Ghana.

Le projet devrait être réalisé “au cours des trois prochaines années”, en différents lots, à un coût de 180 millions de dollars. La puissance initiale sera de 10 MW et sera étendue progressivement.

Les centrales à énergie houlomotrice ne sont pas répandues dans le monde.

Zeev Peretz et Laser Rothstein, les deux directeurs de Yam Pro, estiment qu’ils pourraient, à travers le partenariat conclu avec Shapoorji Pallonji Group, “révolutionner le marché de l’énergie dans le monde”.

Yam Pro Energy se présente officiellement comme un producteur d’énergies renouvelables, filiale de Shahar Energy, société fondée par Zeev Peretz et Laser Rothstein, spécialisée dans la construction de centrales solaires en Allemagne et en Israël. La société revendique avoir breveté la technologie d’exploitation de l’énergie des vagues océaniques en énergie électrique.

Shapoorji Pallonji Group est un conglomérat indien qui revendique un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de dollars et 60 000 employés. Les promoteurs du Groupe sont les plus importants actionnaires individuels (18%) de Tata Sons, la holding de Tata Power, qui exploite des installations générant plus de 10 000 MW d’électricité en Inde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *