Maroc: appel à manifestation d’intérêt pour le programme Noor PV-II, 400 MW de projets solaires photovoltaïques




L’AMI lancé par le ministère de l’Energie, des Mines et de l’Environnement en partenariat avec Masen est ouvert aux entreprises privées jusqu’au 28 février 2020. Des sites identifiés et pré-équipés

 

Le ministère de l’Energie, des Mines et de l’Environnement (MEME) et l’Agence marocaine pour les énergies renouvelables (Masen) ont lancé, le 29 janvier, l’appel à manifestation d’intérêt pour le Programme d’allocation de capacités dans des sites qualifiés et pré-équipés pour le développement de projets photovoltaïques dans le cadre de la loi N° 13-09.

Le programme solaire multi-sites Noor PV-II vise à mettre en oeuvre des projets privés solaires d’une capacité globale de 400 MW de technologie photovoltaïque.

Le MEME et la Masen précisent que les différents acteurs privés pourront, dans le cadre de ce programme, “accéder à des sites qualifiés et pré-équipés, des infrastructures d’interconnexion, l’accès au réseau national à accorder par l’ONEE avec une capacité définie, des études de qualification (études topographiques, géotechniques, sismiques, hydrauliques, E&S …) et des données solaires mesurées relatives aux sites.”

Parmi les sites potentiels identifiés et cités dans l’AMI à titre indicatif, on retrouve Boujdour, Laayoune, Taroudant, Kelaa Des Sraghna, Lakhtaba, Bejaad, El Hajeb, Guercif, Midelt.

Chacun de ces sites pourra accueillir des projets d’une capacité maximale d’environ 40 MW. Il est par ailleurs envisagé que chaque site soit composé de plusieurs lots d’une puissance minimale par lot d’environ 5 MW.

Les acteurs intéressés devront préciser dans leur manifestation d’intérêt les capacités souhaitées, les clients cibles, la durée des contrats d’achat d’électricité envisagés, les instruments pouvant être mis en place pour garantir les paiements, recommandent le MEME et la Masen.

La date limite de réception des AMI est fixée au 28 février 2020. Le calendrier officiel prévoit ensuite la publication de l’appel à projets au second trimestre 2020, la notification des attributaires et la signature des documents contractuels au courant du second semestre.

La stratégie énergétique du Maroc ambitionne de porter le volume des énergies renouvelables dans le mix énergétique national à 52% en 2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *