ExxonMobil annonce une réduction de 30% de son budget dédié aux investissements dans l’exploration-production des hydrocarbures




Mesure du groupe pétrolier américain présentée le 07 avril, en réponse à la chute des prix de l’or noir et à une baisse de la demande de brut pour cause de pandémie de coronavirus

 

ExxonMobil a annoncé mardi, 07 avril, réduire de 30% son budget dédié aux investissements, notamment à l’exploration de gisements d’hydrocarbures et au forage de puits pétroliers, en réponse à la chute des prix de l’or noir et à une baisse de la demande de brut pour cause de pandémie de coronavirus.

Le géant pétrolier n’a en revanche pas touché à son dividende, poursuivant sa politique de toujours choyer ses actionnaires coûte que coûte. L’an dernier, il leur avait reversé près de 15 milliards de dollars.

« Notre objectif est de continuer à investir (…) pour créer de la valeur, préserver la trésorerie pour verser les dividendes et utiliser à bon escient et de façon prudente » nos liquidités, a expliqué le PDG, Darren Woods, cité dans un communiqué.

ExxonMobil ne prévoit plus que 23 milliards de dollars d’investissements cette année, contre une prévision de 33 milliards début mars, a-t-il précisé.

Les prix du brut ont perdu environ 60% depuis le début de l’année, un plongeon principalement dû à l’effondrement de la demande d’énergie suite au ralentissement brutal de l’économie pour cause de coronavirus.

Comme les autres majors, ExxonMobil est en effet affecté par les mesures de confinement prises par les autorités à travers le monde pour endiguer la propagation de la pandémie de Covid-19.

BP, Chevron-Royal Dutch Shell et Saudi Aramco ont réduit leurs investissements dans une fourchette comprise entre 20% et 25%.

Les dépenses opérationnelles d’ExxonMobil vont également être réduites de 15%.

Le groupe reporte également sa décision sur un investissement dans un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) au Mozambique et sur des investissements dans le Guyana, pays situé au nord du Brésil où un consortium, emmené par ExxonMobil, a découvert un des plus importants gisements d’hydrocarbures de ces dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *