Libye: le statut d’exploitant des zones pétrolières 91 et 107 cédé à Sarir Oil Operations




L’allemand Wintershall Dea GmbH n’est plus opérateur de ces deux zones conformément à l’accord conclu avec la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)

 

 

La compagnie pétrolière allemande Wintershall Dea GmbH, qui disposait du statut d’opérateur des zones pétrolières 91 et 107 en Libye, dans le bassin onshore de Syrte, a cédé depuis plus de deux mois ce rôle à la nouvelle société Sarir Oil Operations (SOO); conformément à l’accord conclu avec la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) en décembre 2019.

Le transfert effectif du statut d’opérateur a été annoncé par Wintershall Dea le 29 octobre 2020.

Par conséquent, SOO a repris la majorité du personnel libyen de Wintershall Aktiengesellschaf (WIAG), filiale de Wintershall DEA.

Les contrats d’exploration et de partage de production (Exploration and Production Sharing Agreements en anglais, EPSA) entre WIAG et NOC avaient été signés en décembre 2019 pour les zones 91 (ancienne concession 96) et 107 (ancienne concession 97) selon les nouveaux standards en la matière en Libye: standard EPSA IV.

WIAG assurait depuis ce moment, de manière transitoire, la gestion des deux zones en attendant la mise sur pied de Sarir Oil Operations. 

Les zones 91 et 107 ont la capacité de produire environ 40 000 barils de brut par jour, à travers neuf champs pétroliers. Cependant, entre janvier et octobre 2020, la production a été suspendue, à cause du blocage des infrastructures d’exportation imposé par des groupes armés rebelles opposés au Gouvernement d’union nationale (GNA).

Sarir Oil Operations est constituée à 51% par NOC et 49% par WIAG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *