Les exportations de gaz à partir du pipeline transfrontalier Ethiopie – Djibouti seront possibles en 2021 (PM Éthiopien)




La construction du gazoduc de 749 km débutera en septembre 2018, a assuré Abiy Ahmed sur la télévision publique éthiopienne

 

Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed (photo), a déclaré, mercredi 27 juin, à la veille du lancement des tests de production de pétrole dans le bassin de l’Ogaden, que le projet de gazoduc transfrontalier entre l’Ethiopie et Djibouti sera achevé en 2021.

Selon le chronogramme arrêté avec le groupe chinois Petroleum Group Holdings Limited (Poly-GCL), les travaux de réalisation du gazoduc démarreront en septembre 2018, a précisé Abiy Ahmed.

Le gazoduc, long de 749 km, pourra transporter jusqu’à 12 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an, de l’Éthiopie vers Djibouti.


Lire aussi: Les attentes de l’Ethiopie, après le démarrage de ses premiers tests de production de pétrole brut

Le gouvernement éthiopien prévoit d’engranger un milliard de dollars dès la première année d’exploitation de gaz naturel et du pétrole brut produit sur son territoire.

Le projet gazier avec Djibouti comprend un pipeline de gaz naturel, une usine de liquéfaction et un terminal d’exportation, infrastructures qui seront localisées à Damerjog, au sud-est de la capitale Djibouti. L’investissement total nécessitera environ 04 milliards de dollars américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *