Egypte : début des opérations commerciales du projet de centrales solaires de Scatec Solar dans le parc de Benban




Le producteur indépendant d’électricité norvégien a connecté au réseau 65 mégawatts en avril, sur les 400 MW en développement

 

Scatec Solar a annoncé, le 11 avril dernier, avoir ajouté de nouvelles capacités de production d’énergie au réseau national égyptien.

Ces capacités sont estimées à 65 mégawatts (MW), sur les 400 MW en développement dans le parc solaire de Benban, situé dans le désert occidental égyptien, près de la ville d’Assouan.

La centrale du producteur indépendant d’électricité norvégien à Benban est dotée de panneaux bifaciaux, permettant de capter la lumière sur les deux faces, détaille le communiqué publié par l’entreprise.

Scatec Solar, en partenariat avec l’investisseur norvégien KLP Norfund et le fonds Africa 50 de la Banque africaine de développement, doivent mettre en service six centrales solaires dans le parc de Benban en vue de générer globalement 400 MW.

Le parc de Benban va abriter 32 centrales pour une capacité installée de 1,5 à 2 gigawatts.

Avec ses six centrales pouvant générer 400 MW, Scatec Solar indique développer les plus grandes capacités de production sur le site.

Le producteur d’énergies renouvelables norvégien et ses partenaires ont signé un contrat d’achat d’électricité de 25 ans, en avril 2017, avec le gouvernement égyptien pour ces centrales.

Scatec Solar espère achever les six centrales au courant du second semestre 2019.

Elles fourniront un productible annuel de 870 GWh, qui permettra d’éviter le rejet de 350 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère chaque année. Les centrales pourront alimenter en énergie plus de 420 000 ménages en Egypte.

En Afrique, le norvégien développe également des centrales solaires au Mozambique, au Rwanda et en Afrique du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *