Cameroun: le financement de 225,4 millions EUR de la BAD pour l’interconnexion électrique avec le Tchad ratifié




Les documents ont été signés par le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya

 

 

Le président de la République du Cameroun, Paul Biya, a signé, le 22 juin, deux décrets présidentiels portant ratification de deux accords de prêts conclus avec le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) pour le Projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad (Pirect).

Le premier décret concerne l’accord de prêt de 217,9 millions d’euros conclu par le ministre camerounais de l’Economie avec la BAD le 03 avril, et le second un accord de prêt de 6 millions d’unités de compte (environ 7 506 300 euros) conclu à la même date par le Minepat avec le Fonds africain de développement (une entité de la BAD).

Le Pirect permettra au Cameroun d’exporter l’énergie électrique au Tchad.

Le projet consistera, entre autres, en la construction d’une ligne principale haute tension (HT) de 225 kV entre Ngaoundéré-Maroua (Cameroun) et N’Djaména (Tchad), d’une bretelle de ligne HT 225 kV entre Maroua (Cameroun), Bongor-Guelendeng-N’Djaména (Tchad), des postes de transformation HT/MT associés ainsi que des réseaux de distribution, pour l’électrification rurale, le long des couloirs de ligne.

La longueur totale des lignes HT à construire est d’environ 1 024 kilomètres (786 km au Cameroun et 238 km au Tchad), selon les indications de la BAD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *