Ouganda: les centrales hydroélectriques d’Isimba et de Karuma vont réduire les coûts de production d’électricité de 17,45%




Le coût de production de l’électricité passera de 6,47 centimes de dollar par kilowattheure à 5,34 centimes avec la mise en service des deux centrales construites par la Chine, a relevé le ministère ougandais de l’Energie et du Développement minier mercredi, 15 mai

 

Le gouvernement ougandais a déclaré mercredi, 15 mai, à Kampala, que les centrales hydroélectriques d’Isimba (183 MW) et de Karuma (600 MW), construites par la Chine, permettront de réduire les coûts de production d’électricité de 17,45% dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Une fois toutes les deux centrales en service et leur potentiel pleinement exploité, le coût de production de l’électricité passera de 6,47 centimes de dollar par kilowattheure à 5,34 centimes, précise un communiqué du ministère ougandais de l’Energie et du Développement minier.

La centrale hydraulique d’Isimba de 183 MW a été mise en service en mars tandis que celle de Karuma de 600 MW est encore en construction.

L’Ouganda dispose actuellement d’une capacité de production installée de 1 202 MW, selon les chiffres du ministère de l’Energie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *