Burkina Faso: le président de la République annonce l’électrification de “700 nouveaux villages” en 2018




Roch Marc Christian Kaboré en a fait la déclaration lors de l’inauguration de la centrale solaire de Zagtouli le 29 novembre

 

Le chef de l’Etat burkinabé Roch Marc Christian Kaboré (photo) a annoncé, mercredi 29 novembre le lancement d’un plan solaire dénommé “Lumière” en vue d’installer “une autre centrale solaire de 40 mégawatts à Ouagadougou, 10 mégawatts au total dans trois villes moyennes et 700 nouveaux villages électrifiés”.

Le président du Burkina Faso a fait cette déclaration hier à l’occasion de l’inauguration de la centrale photovoltaïque de Zagtouli, en présence de son homologue français, Emmanuel Macron.

La centrale de Zagtouli, située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Ouagadougou, compte 130 000 panneaux solaires, qui en font la plus grande d‘Afrique de l‘Ouest en terme de capacité.

Le projet de cette centrale, dotée d‘une capacité de 33 mégawatts (MW) et destinée à contribuer à 4% de la consommation annuelle du pays, a été financé par un prêt de 22,5 millions d‘euros de l’Agence française du développement et par un don de 25 millions de l’Union européenne.

A l‘heure actuelle, plus de 50% de l’énergie consommée dans le pays est produite dans des centrales thermiques. Avec Zagtouli, le gouvernement burkinabé espère économiser 26.000 tonnes de CO2 par an en produisant une énergie solaire à un prix quatre fois moins élevé que l’énergie thermique.

La centrale de Zagtouli, construite par Cegelec (groupe Vinci), fait partie des engagements pris par le Burkina Faso dans le cadre la COP21. Sa mise en service complète est prévue pour décembre.

Elle dépasse désormais en terme de capacités la centrale Sernergy 2, à Bokhol, au Sénégal, qui était jusque-là la plus grande centrale de la région avec 75 000 panneaux photovoltaïques produisant 20 mégawatts.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *