Algérie: les hydrocarbures demeurent toujours fortement en tête des exportations

Au cours des sept premiers mois de 2017, les ressources du sous-sol algérien ont constitué 94,71% du total des exportations du pays

 

Les exportations d’hydrocarbures en Algérie ont représenté 94,71% du total des exportations du pays au cours des sept premiers mois de l’année 2017, d’après des statistiques rendues publiques le 21 août par le Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) des douanes algériennes. 

Elles représentent 19,61 milliards de dollars sur la période considérée, contre 15,53 milliards sur la même période en 2016, soit une hausse de 26,25%.

L’année dernière, le volume des exportations algériennes de gaz et de pétrole s’était établi à 27,1 milliards de dollars, contre 32,69 milliards de dollars en 2015, soit une baisse de 17,12%.  

En 2014, les revenus des hydrocarbures étaient de 60,304 milliards de dollars, soit 40,76% de plus qu’en 2015.

Durant les sept premiers mois de l’année 2017, la contribution des exportations hors hydrocarbures affiche une légère progression (6,93%) par rapport à l’an dernier et s’élève à 1,09 milliard de dollars, contribuant ainsi à hauteur de 5,29% au volume global des exportations.

Le CNIS a précisé qu’entre janvier et juillet 2017, les exportations se sont établies à 20,71 milliards de dollars, contre 16,55 milliards de dollars lors de la même période l’année précédente, soit une hausse de 25,06%.

Sur les sept premiers mois de 2017, l’Algérie a enregistré un déficit commercial global  de 6,17 milliards de dollars, contre 10,61 milliards de dollars à la même période en 2016, ce qui correspond à une baisse du déficit de 42%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *