Angola/Hydrocarbures: Total en voie d’acquérir une participation de 50% dans le bloc 20/11 et 80% dans le bloc 21/09




Le groupe pétrolier français a signé un accord avec la compagnie nationale angolaise Sonangol pour ces deux blocs situés en mer

 

Total a signé un accord avec la compagnie pétrolière nationale angolaise Sonangol pour acquérir une participation de 50% dans le bloc 20/11 et 80% dans le bloc 21/09, rapporte un communiqué publié par le groupe pétrolier français le 16 décembre.

Une fois l’accord approuvé par les autorités angolaises et les partenaires, Total obtiendra le statut d’opérateur sur ces deux blocs en mer situés dans le bassin du Kwanza, avant de créer une société d’exploitation avec Sonangol trois ans après le démarrage de la production.

Le consortium du bloc 20/11 sera ainsi constitué de Total (50%), Sonangol (20%) et le britannique BP (30%). 

Le consortium du bloc 21/09 sera formé de Total (80%) et Sonangol (20%).

Le groupe pétrolier français compte poursuivre l’exploration sur ces deux blocs tout en créant un hub de développement pour les quatre découvertes faites à ce jour: Cameia, Mavinga, Bicuar et Golfinho

Selon les termes de la transaction, “Total versera 400 millions de dollars à Sonangol à la finalisation de l’accord, auxquels s’ajouteront 100 millions de dollars à la décision finale d’investissement du projet, ainsi que des paiements supplémentaires tout au long de la vie du projet, en fonction de la production et du prix du pétrole, d’un montant cumulé plafonné à 250 millions de dollars”, précise le communiqué.

Total revendique le statut de premier opérateur pétrolier d’Angola, avec près de 45% de la production nationale de pétrole. En 2018, la production du groupe s’est établie à environ 211 000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *