L’AFD va débloquer plus de 500 millions d’euros en faveur de la Guinée pour financer diver secteurs dont l’énergie

Annonce faite par la directrice du département Afrique de l’Agence française de développement (AFD), Rima Le Coguic

 

Le gouvernement français, via l’Agence française de développement (AFD), envisage de débloquer plus de 500 millions d’euros pour financer partiellement le Plan national de développement économique et social de la Guinée (PNDES), qui court jusqu’en 2020.

L’annonce a été faite la 12 décembre dernier par la directrice du département Afrique de l’AFD, Rima Le Coguic, à l’issue d’une audience avec le Premier ministre guinéen Kassory Fofana.

Les secteurs prioritaires visés par ce financement sont l’agriculture, l’éducation, la décentralisation et le développement communautaire, ainsi que l’appui aux secteurs de l’énergie et de l’eau.

Il est aussi prévu un renforcement des capacités techniques en vue de mobiliser les ressources internes qui pourront financer certains axes de développement de la Guinée.

Selon Mme Le Coguic, en 2018, l’AFD a accordé 100 millions d’euros à la Guinée pour le financement de plusieurs secteurs de développement.

Pour 2019, elle prévoit d’allouer 130 millions d’euros au pays d’Afrique de l’Ouest, avec des subventions supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *