Algérie : le gouvernement valide des contrats et avenants signés dans l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures




Les décrets présidentiels relatifs à des engagements liant la compagnie d’Etat Sonatrach aux multinationales Total, Eni, Equinor et Pertamina ont été adoptés en conseil des ministres le 27 décembre

 

Le gouvernement algérien a adopté, le 27 décembre dernier, en conseil des ministres, des décrets présidentiels « validant des contrats ou avenants à des contrats relatifs à l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures. »

Le communiqué publié à l’issue du conseil des ministres précise qu’il s’agit de textes concernant « une série de gisements en exploration ou en exploitation » par la compagnie d’Etat Sonatrach avec ses partenaires étrangers qui sont respectivement: le français Total, l’italien Eni, le norvégien Equinor (ex-Statoil), et l’indonésien Pertamina.

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a assuré en octobre que l’Algérie était disposée à travailler davantage avec les compagnies étrangères spécialisées dans le domaine énergétique, notamment dans les hydrocarbures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *