Cameroun : les ventes de gaz du champ Logbaba en hausse de 173% au premier trimestre 2019




Gaz du Cameroun, l’opérateur de l’association exploitant le champ, évoque comme principal facteur de cette hausse la reprise des approvisionnements du distributeur d’électricité Eneo depuis le mois de décembre 2018

 

Les ventes de gaz naturel issu du champ à terre Logbaba (dans la région du Littoral) sont évaluées à 903 millions de pieds cubes standard (mmscf), pour la période allant du 01er janvier au 31 mars 2019, selon les résultats trimestriels publiés par Victoria Oil and Gas (VOG) le 09 mai dernier.

Ces ventes représentent une hausse de 173% par rapport aux 330 millions de pieds cubes standard du premier trimestre 2018, souligne VOG, maison-mère de Gaz du Cameroun (GDC), opérateur de l’association exploitant le champ avec une participation de 57%.

L’augmentation considérable du volume de gaz commercialisé par GDC au premier trimestre 2019 est principalement liée à la reprise des approvisionnements, depuis le 22 décembre 2018, de la centrale thermique qui fournit de l’énergie au distributeur d’électricité Eneo.

Eneo a consommé à lui seul plus de la moitié de la production de Logbaba, soit 508 millions de pieds cubes standard de janvier à mars 2019.

La production moyenne du champ s’est établie à 10,10 millions de pieds cubes standard par jour au premier trimestre de l’année en cours, contre 3,50 millions de pieds cubes standard par jour à la même période de l’année 2018.

Eneo a consommé plus du volume contractuel convenu avec GDC, avec un surplus de 5,5 millions de pieds cubes standard par jour. La facture de la consommation totale de gaz du distributeur d’électricité, sur le premier trimestre, est d’environ 3,6 millions de dollars; facture dont la direction de GDC espère le paiement “prochainement” dans le cadre de discussions avec Eneo et le gouvernement, souligne VOG.

Le communiqué présentant les résultats du premier trimestre 2019 sur le champ Logbaba précise que Gaz du Cameroun négocie un accord définitif avec Eneo, son plus gros client pour le moment, accord qui devrait être adossé sur une garantie bancaire appropriée.

Gaz du Cameroun fournit également du gaz à des particuliers, essentiellement des entreprises installées dans les zones industrielles de Bassa et Bonabéri, à travers un pipeline implanté dans la région du Littoral.

Le champ Logbaba produit aussi des condensats, outre le gaz naturel.

La production de condensats au cours du premier trimestre 2019 est estimée à 6 710 barils (dont 3 825 barils pour GDC du fait du niveau de sa participation) contre 2 900 barils (1 654 pour GDC) à la même période en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *