Côte d’Ivoire: de petites unités de biogaz mises en place pour la fourniture d’énergie aux cantines de 09 écoles publiques




Les unités ont été construites par l’entreprise allemande Novis à la faveur d’un partenariat entre la municipalité de Bouaké et la commune de Reutlingen (Allemagne)

 

Le maire de Bouaké (commune située à environ 350 km d’Abidjan, Côte d’Ivoire), Nicolas Youssouf Djibo, et l’adjoint au maire de la commune de Reutlingen (Allemagne), Robert Hahn, ont inauguré, le 05 mars 2018, les unités de biogaz mises en place dans 09 écoles primaires publiques de Bouaké.

Ces unités de biogaz, réalisées dans le cadre du jumelage des villes de Bouaké et Reutlingen, vont permettre de remplacer le bois de chauffe et le charbon pour la cuisson des aliments dans les cantines des établissements sélectionnés.

Les bénéficiaires sont les écoles: EPP ex-Filles, Walebo, N’Gattakro, Ahougnassou, Bendekouassikro, Kahankro, Belleville, Annexe et TSF.

Les infrastructures ont été subventionnées à hauteur de 250 000 euros par le biais d’un programme de développement du gouvernement fédéral allemand, et réalisées par l’entreprise allemande Novis.

Selon le maire de Bouaké, elles vont permettre de “préserver la biodiversité” et atténuer l’insalubrité grâce à l’usage des déchets dans ces unités de biogaz.

L’adjoint au maire de la commune de Reutlingen a pour sa part souhaité que cet exemple puisse faire “école” dans les autres villes de Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *