Projet de chemin de fer Isaka-Kigali: la Tanzanie et le Rwanda optent pour une ligne électrique




Le ministre d’Etat rwandais chargé des Transports, Jean de Dieu Uwihanganye, et le ministre tanzanien des Travaux publics, Makame M. Mbarawa, ont annoncé vendredi, 09 mars, qu’ils renoncent à l’option du chemin de fer pour locomotives diesel comme il avait été précédemment convenu. Etude de faisabilité à examiner

 

Le Rwanda et la Tanzanie ont annoncé vendredi qu’ils construiraient une ligne ferroviaire électrique entre Isaka, en Tanzanie, et Kigali, la capitale rwandaise, au lieu d’un chemin de fer pour locomotives diesel comme il avait été précédemment convenu.

Le ministre d’Etat rwandais chargé des Transports, Jean de Dieu Uwihanganye, et le ministre tanzanien des Travaux publics, des Transports et de la Communication, Makame M. Mbarawa, ont annoncé cette décision après la signature d’un nouvel accord pour la phase de mise en oeuvre du projet ferroviaire visant à relier le Rwanda, pays enclavé, au port de Dar es-Salaam en Tanzanie.

Ce changement de plan est motivé par la nécessité de réduire le temps et le coût du transport.

D’après M. Mbarawa, une étude estime que la locomotive électrique permettra de faire passer la vitesse du train de marchandises de 80 à 120 km/h et celle du train de voyageurs de 120 à 160 km/h.

Les deux gouvernements examineront l’étude de faisabilité et un appel d’offres sera lancé jusqu’en juillet, a-t-il ajouté.

« Nous pensons qu’il faudra au moins attendre octobre pour que la première pierre de ce projet soit posée », a déclaré le ministre tanzanien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *