Lawrence Culp nommé PDG du groupe industriel américain General Electric




Présenté lundi, 1er octobre, le nouveau PDG de GE remplace John Flannery; poussé vers la sortie

 

Le groupe industriel General Electric, qui rencontre d’importantes difficultés, a annoncé lundi, 1er octobre, la nomination surprise d’un nouveau PDG, Lawrence Culp (photo), et a révisé à la baisse sa prévision de bénéfice par action pour 2018.

Lawrence Culp, 55 ans, remplace John Flannery, poussé vers la sortie, et le conseil d’administration espère que le nouveau PDG arrivera à accomplir pour le mastodonte américain ce qu’il a réussi à faire à son poste de PDG de Danaher entre 2000 et 2014. Il a transformé une entreprise essentiellement industrielle en « une société leader en science et technologie », souligne le communiqué de GE.

Le groupe, dont la division énergie, qui produit notamment des turbines à gaz, est en pleine tourmente et affiche des performances encore plus mauvaises que prévu, a aussi annoncé qu’il devrait encourir une charge exceptionnelle liée à cette division qui pourrait atteindre 23 milliards de dollars, selon un communiqué. L’entreprise donnera des détails lors de la publication de ses résultats du 3e trimestre le 25 octobre.

« GE reste une entreprise fondamentalement solide avec d’excellentes activités et énormément de talent », a déclaré le nouveau PDG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *