Le gouvernement nigérien adopte l’accord de prêt du FAD pour une ligne d’interconnexion entre cinq pays d’Afrique de l’Ouest

Le projet d’ordonnance autorisant la ratification de l’accord de prêt d’un montant de 26 millions d’Unités de Compte, signé entre le Niger et le Fonds africain de développement (FAD), pour le financement partiel du projet, a été adopté le 1er juillet par le gouvernement nigérien

 

Le Fonds africain de développement (FAD) s’engage à financer la réalisation d’un projet de construction d’une ligne d’interconnexion de 330 KV entre le Nigéria, le Niger, le Bénin, le Togo et le Burkina Faso, a appris Xinhua jeudi de source officielle.

Le projet d’ordonnance autorisant la ratification de l’accord de prêt d’un montant de 26 millions d’Unités de Compte, signé le 25 juin 2018 à Niamey, entre le Niger et le FAD, pour le financement partiel du projet, a été adopté mercredi 1er juillet par le gouvernement nigérien.

Selon un communiqué du gouvernement, l’accord prévoit également le financement d’activités connexes à la construction des infrastructures de transport d’électricité, notamment l’électrification des localités situées dans un rayon de 5 km de part et d’autre de la ligne et les activités de gestion du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *