Egypte : la société émiratie Dana Gas compte finaliser la cession de ses actifs d’hydrocarbures en début 2021




La transaction conclue avec IPR Wastani Petroleum Ltd reste soumise aux procédures réglementaires dont l’approbation du ministère égyptien du Pétrole et des Ressources minérales

 

 

La finalisation de la transaction annoncée le 25 octobre 2020 entre la société émiratie Dana Gas et IPR Wastani Petroleum Ltd, filiale égyptienne de la société américaine IPR Energy Group, est attendue en début d’année 2021, a appris Energies Media de source officielle.

Le cession des concessions onshore – productrices de pétrole et de gaz – El Manzala, West El Manzala, West El Qantara, North El Salhiya et d’autres zones associées reste encore soumise à un certain nombre de procédures réglementaires dont l’approbation du ministère égyptien du Pétrole et des Ressources minérales.

Au premier semestre 2020, ces concessions ont produit 30 950 barils équivalent pétrole par jour.

La société émiratie affirme vouloir réduire ses activités en Egypte pour concentrer ses ressources dans la région du Kurdistan irakien.

Dana Gas Egypt restera toutefois présente dans les concessions El Matariya (Bloc 3) et North El Arish (Bloc 6) dans le pays du Maghreb.

Une fois la transaction finalisée, IPR Energy Group devra verser 153 millions de dollars en numéraire à Dana Gas, avec des paiements additionnels pouvant atteindre 83 millions de dollars en fonction des cours moyens du brut et de la performance de la production des concessions entre 2020 et 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *