L’Arabie Saoudite consent à investir 10 milliards de dollars en Afrique du Sud dont un quart dans le secteur énergétique




Engagement pris dans le cadre de la visite du président sud-africain en Arabie Saoudite. Cyril Ramaphosa a été reçu en audience le 12 juillet par le roi Salmane Ben Abdel Aziz Al Saoud

 

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa (photo, g) a reçu des promesses d’investissement de 10 milliards de dollars de l’Arabie saoudite, ont déclaré vendredi les services de communication de la présidence; au lendemain d’une audience tenue à Djeddah entre le chef d’Etat sud-africain et le roi Salmane Ben Abdel Aziz Al Saoud (photo, d).

Au moins un quart des nouveaux investissements promis par l’Arabie Saoudite seront consacrés au secteur de l’énergie, afin de renforcer la sécurité énergétique, créer des capacités et réduire les coûts en Afrique du Sud, a déclaré le porte-parole de la présidence, Khusela Diko.

“Cet engagement du royaume (saoudien) démontre sa confiance dans notre économie et apporte une impulsion supplémentaire à la campagne de l’Afrique du Sud pour lever 100 milliards de dollars de nouveaux investissements au cours des prochaines années, afin de créer des emplois et du développement”, a affirmé M. Diko, citant M. Ramaphosa.

Plus tôt dans l’année, M. Ramaphosa a annoncé un plan pour attirer 100 milliards de dollars d’investissements étrangers sur une période de cinq ans. En avril, il a nommé une équipe d’envoyés spéciaux afin de lancer une offensive de charme dans le monde entier pour attirer les investisseurs internationaux.

L’Afrique du Sud importe environ 47% de son pétrole d’Arabie saoudite et considère ce pays comme un partenaire stratégique au Moyen-Orient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *