Angola: le report d’investissements va faire chuter la production de pétrole à 1,3 million de barils par jour




Prévisions de la Banque de développement d’Angola (BFA)

 

 

La production de pétrole en Angola va baisser à 1,3 million de barils par jour en raison de l’annulation ou du report d’investissements prévus cette année, a estimé la Banque de développement d’Angola (Banco de fomento Angola, BFA) dans un rapport publié la dernière semaine du mois de mai.

De janvier à avril, les exportations de brut se sont stabilisées à -0,2% par rapport à la même période l’an passé, a-t-elle indiqué. Mais la grande différence réside dans la valeur de ces exportations, qui a chuté de moitié en ce début d’année.

Le prix moyen d’un baril de brut à l’export a ainsi chuté à 29,6 dollars le baril, soit 55% de moins qu’en avril 2019, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, selon la BFA.

« Avec la chute des prix, les revenus ont baissé de 53,5% par rapport à la même période l’an passé, atteignant 1,32 milliard de dollars », a indiqué l’institution financière.

La production pétrolière l’Angola en avril était évaluée à 1,404 million de barils par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *