Afrique du Sud : appel d’offres ouvert pour 2600 MW de fermes solaires et éoliennes

L’appel d’offres ouvert jusqu’au 04 août 2021 fait partie du projet gouvernemental de septembre 2020 de générer 11 813 mégawatts

 

 

Le ministère sud-africain des Ressources minérales et de l’Energie a lancé un appel d’offres pour la production de 2 600 mégawatts à partir de l’énergie éolienne (1 600 MW) et de l’énergie solaire (1 000 MW).

Les appels d’offres sont ouverts jusqu’au 04 août 2021 et concernent la cinquième série d’appels d’offres du Programme des producteurs indépendants d’énergie renouvelable (Renewable Energy Independent Power Producer Programme, REIPPP) d’Afrique du Sud.

La taille des projets s’étendra d’un minimum de 1 MW à un maximum de 140 MW (pour l’éolien terrestre) et 75 MW (pour le solaire photovoltaïque).

A cause des besoins urgents en énergie en Afrique du Sud, le ministère de l’Energie a annoncé que la préférence sera accordée aux projets pouvant être construits et connectés dans un délai de 12 à 24 mois à partir du closing financier.

Ces 2 600 MW font partie du projet gouvernemental, présenté en septembre 2020 par l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie de l’Afrique du Sud (National Energy Regulator of South Africa, Nersa), de générer 11 813 mégawatts à partir de diverses sources d’énergie: éolien (4 800 MW), solaire photovoltaïque (2 000 mégawatts), charbon (1 500 mégawatts), gaz (3 000 mégawatts) et stockage par batteries (513 MW).

Le ministère de l’Energie compte officiellement lancer quatre autres appels d’offres au cours des 12 prochains mois. Ces derniers concerneront 2 600 MW issus des énergies renouvelables, 3 000 MW issus du gaz, 1 500 MW à partir du charbon et 513 MW du stockage par batteries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *