Zimbabwe: démarrage des travaux d’extension de la centrale thermique au charbon de Hwange




Les travaux, lancés le 27 juin par le président zimbabwéen, seront exécutés par l’entreprise publique PowerChina pendant 48 mois. Objectif de ce projet: porter la capacité installée de Hwange de 920 MW à 1520 MW

 

Le chef de l’Etat zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa, a effectué la pose de la première pierre du projet d’extension de la centrale thermique de Hwange (ouest du Zimbabwe) le 27 juin 2018.

La centrale au charbon, qui dispose d’une capacité installée de 920 MW, aura une capacité additionnelle de 600 MW au terme des travaux, soit un total de 1520 MW pour le réseau national.

Les travaux – pour l’ajout de deux nouvelles unités (7 et 8) à cette centrale qui en comptait déjà 6 – seront exécutés par la société publique Power Construction Corporation of China (PowerChina), à travers sa filiale Sinohydro qui est active dans plusieurs pays sur le continent africain.

Le coût des travaux est de 1,5 milliard de dollars, fonds fournis essentiellement par la Banque chinoise d’import-export (China Eximbank).

Les travaux seront exécutés dans un délai de 48 mois.

La centrale est située dans la ville minière de Hwange, province du Matabeleland septentrional, à environ 800 km à l’ouest de Harare, la capitale du Zimbabwe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *