Total veut installer 10 000 MW d’énergie solaire en France au cours des 10 prochaines années




Le groupe pétrolier compte notamment installer des panneaux solaires sur certaines de ses stations-service ainsi que sur l’ensemble de ses sites en France, selon les détails présentés par son PDG le 28 juin

 

Le PDG du géant pétrolier Total, Patrick Pouyanné, a annoncé jeudi 28 juin que son groupe avait l’objectif d’installer 10 gigawatts (GW) de capacités d’énergie solaire en France d’ici dix ans.

Le groupe compte notamment installer des panneaux solaires sur certaines de ses stations-service ainsi que sur l’ensemble de ses sites en France, a détaillé M. Pouyanné qui s’exprimait au ministère de la Transition écologique et solidaire à l’occasion de l’annonce du plan du gouvernement de soutien au solaire.

“Nous nous sommes fixés un objectif de 10 GW à dix ans”, a déclaré le PDG de Total, estimant que 100 GW devraient être mis en service en France dans les 15 prochaines années si le pays veut atteindre ses objectifs de transition énergétique (1 gigawatt = 1 000 mégawatts).

“On a des sites industriels (…) qui représentent près de 600 MW à installer chez nous et donc nous allons installer ces sites. Tous nos sites vont être solarisés,” a-t-il détaillé, ajoutant que le groupe a aussi “engagé la solarisation de 800 stations (service) dans le pays”.

Total souhaiterait également exploiter certaines de ses friches industrielles et a plaidé pour un soutien public particulier pour ces sites, situés essentiellement dans le nord de la France. “Il faudrait trouver un moyen de les favoriser”, a plaidé M. Pouyanné, expliquant qu’actuellement les procédures d’urbanisme sur les friches “sont plus compliquées” que sur des terrains vierges.

Total est présent dans le solaire depuis 2011, surtout à l’étranger, lorsqu’il a pris une participation majoritaire dans la société américaine SunPower. Récemment, le groupe a également mis la main sur un portefeuille solaire en France, via le rachat du fournisseur d’énergie Direct Energie, qui avait lui-même acquis l’an dernier le producteur d’énergies renouvelables Quadran. Ce dernier exploitait fin 2017 près de 200 mégawatts solaires en France.

Total a également lancé une filiale dédiée, Total Solar, qui a remporté fin 2017 pour 32 MW de projets lors du deuxième appel d’offres national pour les bâtiments et petites ombrières.

La France s’est fixée comme objectif d’installer entre 18 200 et 20 200 MW de capacités solaires d’ici à 2023, contre environ 8 300 MW à fin mars 2018. Un total de 1 200 à 1 500 MW devraient être installés cette année, selon le ministère, contre 875 MW l’an dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *