Maroc: SDX Energy abandonne le puits gazier ELQ 1




Les réserves dudit puits ont été jugées faibles par l’opérateur britannique, qui poursuit sa campagne sur d’autres sites. Trois puits déjà forés avec succès sur neuf de sa campagne

 

La société d’exploration pétro-gazière britannique SDX Energy a annoncé, le 04 janvier 2018, avoir abandonné l’exploration du puits ELQ 1 du permis Gharb Centre (Kénitra). Motif: les ressources rencontrées ne sont pas suffisamment commerciales pour justifier l’exploitation du puits.

“Le puits ELQ 1 a été foré à une profondeur totale de 1484 mètres et a rencontré 22,6 mètres net d’espace de réservoir et un filet de 02 mètres de gaz conventionnel”, a étayé la junior britannique dans un communiqué.

En conséquence, elle a décidé de boucher le puits et de déplacer sa plateforme de forage sur le site de développement ONZ-7.

Pour justifier ces résultats, l’opérateur établit un lien avec les données sismiques utilisées par la compagnie irlandaise Circle Oil, dont SDX Energy a racheté les actifs en s’installant au Maroc en janvier 2017. “Le puits est le seul à avoir été foré en exploitant des données 3D basse résolution acquises auprès de l’opérateur précédent. Le test nous a renforcé dans la conviction d’utiliser des données sismiques 3D haute résolution, comme celles exploitées sur les trois premiers puits”, a déclaré Paul Welch, président-directeur général de SDX Energy.

Néanmoins, rassure Paul Welch, “nous restons optimistes pour notre campagne de forage au Maroc qui nous a déjà permis de découvrir du gaz dans trois puits sur les neuf de la campagne”.

La junior britannique a découvert du gaz en quantités commerciales sur les puits KSR-14 (débit moyen confirmé de 6,4 millions de pieds cubes par jour), KSR-15 (débit moyen de 7,52 millions de pieds cubes de gaz par jour) et KSR-16.

SDX Energy annonce avoir connecté le puits KSR-16 à sa plateforme de commercialisation et les tests de débit devraient commencer la semaine du 08 janvier pour la communication des estimations “en temps opportun”.  

SDX indique par ailleurs avoir prolongé de quatre mois son permis de Lalla Mimouna dans le bassin du Gharb. Il arrivera à échéance le 22 juillet 2018. La prochaine campagne de forage sur le permis est fixée par l’entreprise au mois de mars 2018.

En janvier 2017, la junior britannique a obtenu l’autorisation d’explorer la zone de Gharb centre – qui contient les concessions de Lalla Mimouna et de Sebou – pour une durée de 08 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *