Le Kenya prépare une loi pour démarrer l’exploitation du nucléaire civil




Un projet de loi encadrant la construction des centrales nucléaires a été adopté par le gouvernement en vue de sa soumission au Parlement, a déclaré le 30 août Simon Kachapin, chef du secrétariat administratif du ministère kényan de l’Energie et du Pétrole

 

Le Kenya envisage de mettre en place une loi pour accélérer le développement de l’énergie nucléaire, a annoncé jeudi, 30 août, un officiel du gouvernement.

Simon Kachapin, chef du secrétariat administratif du ministère kényan de l’Energie et du Pétrole, a déclaré aux journalistes à Nairobi que le projet de loi sur la réglementation du nucléaire avait récemment été adopté par le gouvernement et serait bientôt présenté au parlement.

« La loi fournira un cadre qui guidera et assurera le contrôle de la mise en place des centrales nucléaires selon les normes internationales », a déclaré M. Kachapin lors d’une cérémonie de certification de l’Organisation Internationale de normalisation (ISO) pour le Kenya Nuclear Electricity Board (KNEB).

M. Kachapin a annoncé que le Kenya assemblait actuellement toutes les infrastructures nécessaires pour entamer la construction d’une centrale nucléaire de 1 000 MW d’ici 2022.

Il a ajouté que cette centrale nucléaire aiderait le Kenya à diversifier davantage ses sources d’énergie actuellement dominées par les énergies hydrauliques, géo-thermales et thermiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *