Denham Capital envisage de consacrer 250 millions de dollars au développement de projets énergétiques en Afrique




La société de capital-investissement britannique a établi une alliance avec Themis Energy, filiale d’Abraaj Group, pour la création de Neo Themis, nouvelle plateforme d’investissement dans les énergies sur le continent. Son siège sera au Maroc

 

La société de capital-investissement britannique Denham Capital Management LP a annoncé, début mars, l’établissement d’une alliance avec Themis Energy, filiale d’Abraaj Group, en vue de développer des projets d’énergies renouvelables en Afrique.

Les deux acteurs ont convenu de créer “Neo Themis”, une nouvelle plateforme d’investissement dans le domaine des énergies sur le continent, qui sera basée à Casablanca (Maroc) et démarrera avec un fonds de 250 millions de dollars.

Il accompagnera les projets du portefeuille de Themis Energy, parmi lesquels figurent déjà : une centrale hydroélectrique de 44 MW en Côte d’Ivoire; une centrale solaire de 50 MW au Nigéria; et des chantiers envisagés au Kenya et à Madagascar.

Selon Denham Capital, Themis Energy développe actuellement près de 400 MW de projets d’énergies renouvelables et de gaz à travers le continent, et vise l’atteinte de 1 gigawatt de projets d’ici 2019.

“Nous travaillons dans les marchés émergents où il y a un réel besoin d’énergie […] l’Afrique est un bon exemple. Il y a tellement de capitaux à la recherche de bons projets sur le continent”, a confié à l’agence Bloomberg Scott Mackin, managing partner à Denham Capital.

La société de capital-investissement affirme avoir déjà financé, à ce jour, près d’un milliard de dollars dans des projets de production d’électricité en Europe, en Amérique Latine, en Asie et en Afrique. Denham indique par ailleurs avoir vendu 6,5 gigawatts d’actifs énergétiques, dont plus de 70% desdits actifs dans les énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *