Cameroun: l’Etat offre au mieux-disant l’importation des produits pétroliers pour le premier trimestre 2021




La consultation internationale lancée par le ministère de l’Energie porte sur 465 000 tonnes métriques de carburants. Délai de transmission des offres: 09 novembre 2020

 

 

Le ministère camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee) a lancé un avis de consultation internationale “pour la sélection des traders des produits pétroliers au Cameroun au titre des mois de janvier, de février et de mars 2021”.

La firme retenue fournira 465 000 tonnes métriques (TM) de produits pétroliers aux importateurs locaux, de navire à navire à navire (ship-to-ship). Cinq lots sont ouverts dans ce cadre, soit 150 000 TM de gasoline (Lot A), 210 000 TM de gasoil (Lot B), 60 000 TM de Jet A1 (Lot C), 15 000 TM de fuel oil 1500 (Lot D) et 30 000 TM de fuel oil 3500 (Lot E).

Les dossiers techniques et financiers des candidats intéressés sont attendus au Minee jusqu’au 09 novembre 2020. 

Avant un incendie en son sein, le 31 mai 2019, la Société nationale de raffinage du Cameroun (Sonara), située à Limbé (Sud-Ouest), à travers le brut léger qu’elle achetait/importait et raffinait, permettait d’approvisionner le marché national camerounais et régional dans divers produits pétroliers.

L’option prise par le gouvernement depuis 2020, de mettre en concurrence des traders pour l’importation des produits pétroliers au Cameroun, permet à l’Etat de réaliser des économies d’environ 150 milliards de F CFA (228,9 millions d’euros), selon le Minee.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *