Algérie: le coronavirus a fait perdre à la Sonatrach 10 milliards de dollars entre janvier et septembre 2020




Données concernant la compagnie pétrolière nationale d’Algérie présentées par le ministère de l’Energie

 

 

Le ministère algérien de l’Energie a annoncé, le 19 octobre dernier, que la compagnie pétrolière nationale Sonatrach avait enregistré des pertes de 10 milliards de dollars, au cours des neuf premiers mois de l’année en cours, à cause de la pandémie du coronavirus.

En effet, les exportations de la Sonatrach ont baissé de 41%, jusqu’à fin septembre, par rapport à la même période en 2019, selon les statistiques publiées par l’agence de presse algérienne (APS).

Les pertes de la Société nationale d’électricité et de gaz, Solengaz, ont elles atteint 18,7 milliards de dinars (152 millions de dollars), pour la même période, toujours par rapport aux chiffres de 2019.

Pour Naftal Algérie, filiale de la Sonatrach qui détient le monopole de la distribution des produits pétroliers, les pertes enregistrées sont de l’ordre de 41 milliards de dinars (333 millions de dollars).

Quant à la compagnie aérienne Tassili, également filiale de la Sonatrach, le déficit enregistré est de 1,5 milliard de dinars (12 millions de dollars).

Il est à rappeler que l’économie algérienne souffre d’une dépendance aux hydrocarbures dont les revenus représentent 93% de l’apport du pays en devises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *