Cameroun : 10 000 emplois indirects générés par la sous-traitance dans la distribution de l’électricité




Ces emplois sont officiellement identifiés parmi les quelque 600 entreprises sous-traitantes du concessionnaire du service public de l’électricité Eneo

 

L’activité d’Eneo place la société parmi les “plus gros employeurs du pays” et “l’une des cinq plus grandes entreprises” au Cameroun en termes de chiffre d’affaires, peut-on lire dans le rapport annuel 2022 de la structure. 

Au-delà du personnel permanent, “il faudrait également préciser que, de manière indirecte, les activités de Eneo permettent aujourd’hui, à travers les contrats passés avec les quelque 600 entreprises sous-traitantes, l’entretien de 10 000 emplois induits”, dresse le rapport.

En termes de salariés disposant de contrat à durée indéterminée, Eneo revendique 3600 salariés répartis entre les activités de production – 978 MW pour Eneo sur un total de 1557 MW au Cameroun -, distribution et commercialisation de l’électricité. Selon ses statistiques, en 2022, l’entreprise compte 25,9% de femmes. Dans les filières techniques, ces femmes sont au nombre de 152. 

La société que dirige Amine Homman Ludiye, et qui détient la concession pour la distribution d’électricité jusqu’en novembre 2031, indique avoir recruté “1200 Camerounais sur les huit dernières années”

Eneo a réalisé un chiffre d’affaires de 356,3 milliards de FCFA (environ 542 millions d’euros) en 2022. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *