Afrique du Sud: mise en exploitation de la centrale solaire thermodynamique de Kathu (100 MW)




La centrale a été développée par l’énergéticien français Engie dans la province du Cap-Nord

 

Engie a annoncé mercredi, 06 février, avoir mis en service une centrale solaire de 100 mégawatts (MW) à Kathu en Afrique du sud, première réalisation du groupe français à partir de la technologie du solaire thermique à concentration.

Cette centrale, située dans la province du Cap-Nord, sera dotée d’un système de stockage qui permettra quatre heures et demie d’autonomie.

Elle est composée de 384 000 miroirs étendus sur environ 4,5 km2, qui permettent de concentrer les rayons du soleil afin de chauffer un fluide caloporteur qui fait tourner une turbine pour produire de l’électricité.

La centrale pourra fournir de l’énergie à 179 000 foyers.

« Kathu, avec son système de stockage de sels fondus, offre une solution propre pour l’intermittence des énergies renouvelables », s’est félicité la directrice générale d’Engie, Isabelle Kocher, citée dans un communiqué.

Le parc bénéficie d’un contrat d’achat d’électricité d’une durée de 20 ans conclu avec la compagnie de distribution d’électricité sud-africaine Eskom. Il fait par ailleurs « partie du programme REIPPP (Programme d’approvisionnement auprès de producteurs indépendants d’énergie renouvelable) de l’Afrique du Sud, un processus d’appel d’offres concurrentiel lancé pour faciliter les investissements du secteur privé dans la production d’énergie renouvelable. »

Engie avait été retenu en 2015 par le département sud-africain de l’Energie pour développer ce projet.

En Afrique du Sud, le groupe français est aussi présent dans un parc éolien de 94 MW, deux parcs photovoltaïques de 21 MW, mais aussi deux centrales à gaz de 1 005 MW.

Il détient également deux sociétés d’installation et maintenance de systèmes de froid et ventilation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *