Zimbabwe – Zambie: achèvement de la réhabilitation de la paroi du barrage de Kariba fin janvier 2022 (ZRA)




La réhabilitation complète, qui comprend aussi le remodelage du bassin de plongée et la remise en état des vannes de l’évacuateur de crue, devrait quant à elle être achevée fin 2024, d’après l’Autorité du fleuve Zambèze

 

Les travaux de réhabilitation de la paroi du barrage de Kariba devraient être achevés à la fin du mois, ce qui contribuera à stimuler la production d’électricité par les services publics d’électricité zambien et zimbabwéen, a indiqué le 18 janvier l’Autorité du fleuve Zambèze (ZRA) dans un communiqué.

Au cours du quatrième trimestre de 2021, la ZRA a demandé à l’entreprise d’électricité zambienne Zesco Limited et à la compagnie d’électricité zambienne Zimbabwe Power Company (ZPC) de réduire les niveaux de production d’électricité à six heures à certaines dates, afin de faciliter les travaux de construction du batardeau dans le cadre du sous-projet de remodelage du bassin de plongée du projet de réhabilitation du barrage de Kariba.

En ce qui concerne les délestages pratiqués par la compagnie d’électricité du Zimbabwe en raison de la réhabilitation, la ZRA fait savoir qu’après les travaux sur la paroi du barrage, « les services publics devaient mettre en œuvre des mesures visant à atténuer la réduction des niveaux de production d’électricité à Kariba qui en résulte ».

Les travaux spécifiques dans le cadre du sous-projet de remodelage du bassin qui nécessitaient ce besoin ont depuis progressé et devraient être achevés d’ici le 25 janvier, a poursuivi la ZRA.

Pour ce qui est de l’avenir, l’autorité a déclaré que les travaux de réhabilitation restants n’entraîneraient pas une réduction des niveaux de production des deux compagnies d’électricité dans leurs centrales respectives de Kariba.

« Le travail de réhabilitation devrait être achevé d’ici 2024 et vise à garantir la sécurité et la fiabilité à long terme du barrage de Kariba », a-t-elle estimé.

Ce projet de réhabilitation, qui a débuté en 2017 avec un budget de 294 millions de dollars, comprend le remodelage du bassin de plongée et la remise en état des vannes du déversoir (évacuateur de crue). Il est financé par l’Union européenne, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, le gouvernement suédois et la ZRA au nom des gouvernements zambien et zimbabwéen, par une combinaison de subventions et de prêts.

Le barrage de Kariba fournit un peu plus de 1 300 MW d’électricité à certaines régions de la Zambie et du Zimbabwe. Chaque pays a sa propre centrale hydroélectrique sur la rive nord et au sud du barrage. L’infrastructure est exploitée par la ZRA, entité détenue conjointement et à parts égales par les gouvernements de Zambie et du Zimbabwe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *