Zimbabwe: le barrage de Kariba Sud (Kariba South) rénové est déjà en service




La capacité de production de cette centrale a été portée à 1 050 MW; contre 750 MW précédemment, avant les travaux de l’entreprise chinoise Sinohydro

 

Le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a mis en service, le 28 mars dernier, le barrage hydroélectrique de Kariba Sud (Kariba South en anglais), avec ses nouvelles capacités.

L’infrastructure renovée, qui a coûté 533 millions de dollars américains, est probablement le plus grand développement énergétique du pays depuis son indépendance en 1980.

Cette installation devrait permettre d’atténuer les coupures d’électricité auxquelles le Zimbabwe fait régulièrement face, en raison du vieillissement de ses centrales, ainsi que ses besoins d’importation importants pour combler le manque.

Ce projet, comprenant l’ajout de deux unités de 150 MW chacune, a été entrepris depuis 2014 par la compagnie d’ingénierie et de construction hydroélectrique chinoise Sinohydro.

La première unité a été achevée et a commencé à alimenter le réseau national en décembre 2017, tandis que le lancement d’essai de la seconde unité a été effectué il y a un peu plus d’un mois.

Cette expansion porte la capacité installée de la centrale électrique de 750 MW à 1 050 MW, ce qui en fait la plus grande centrale électrique du pays à l’heure actuelle.

« Nous disposons maintenant de 300 MW (supplémentaires) transmis dans notre réseau, que nous pourrons désormais déduire de nos importations d’électricité. C’est la bonne voie à suivre », a dit M. Mnangagwa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *