La Zambie ouverte à l’expertise angolaise dans les secteurs pétroliers et gaziers




Les deux pays ont convenu d’une coopération dans le secteur des hydrocarbures lors de la visite effectuée, début mai, par le chef d’Etat angolais en Zambie, pays à ses débuts d’exploration pétrolière

 

La Zambie et l’Angola ont décidé de coopérer dans les secteurs pétroliers et gaziers, selon un communiqué conjoint final publié au lendemain de la visite d’Etat du président angolais dans ce pays d’Afrique australe.

João Lourenço (photo, g) a effectué une visite d’Etat en Zambie les 02 et 03 mai 2018, visite au cours de laquelle il a eu des échanges avec son homologue, Edgar Lungu (photo, au centre).

Le communiqué conjoint final indique que les dirigeants des deux pays ont décider de coopérer dans les secteurs pétrolier et gazier étant donné l’expertise des Angolais ainsi que le marché zambien facilement accessible.

L’Angola est très avancée dans l’exploration-production des hydrocarbures (deuxième producteur de pétrole en Afrique avec 2,5 millions de barils de brut, derrière le Nigéria) par rapport à la Zambie, qui n’a démarré l’exploration sur son sol qu’en août 2017. Les opérations y sont conduites par le britannique Tullow Oil, attributaire d’une licence d’exploration et de production sur une zone de 52 937 km2 s’étendant dans le bassin du Rift et les lacs Mweru, Mweru Wantipa et Tanganyika.

Les deux dirigeants ont par ailleurs accepté d’accélérer le projet de construction d’un oléoduc reliant l’Angola à la Zambie ainsi que le développement des infrastructures de transport reliant les deux pays voisins.

Le communiqué explique que João Lourenço et Edgar Lungu ont également souligné le besoin d’accroître les niveaux du commerce bilatéral.

Lors de cette visite d’Etat, les deux présidents ont participé à la signature de cinq accords sur l’exemption des visas, la sécurité et l’ordre public, la coopération et l’assistance administrative mutuelle dans le secteur des douanes et un protocole sur la coopération agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *