Kenya : Voltalia retenu par Alten Energias Renovables pour développer et exploiter une centrale solaire de 55 MW à Eldoret




Les travaux de cette centrale, prévue à Eldoret, dans le comté d’Uasin Gishu, devraient démarrer cette année 2019 pour une mise en service avant fin 2020

 

Le producteur indépendant français d’électricité renouvelable Voltalia a été retenu par l’entreprise espagnole Alten Energias Renovables pour construire, exploiter et assurer la maintenance d’une centrale solaire de 55 MW au Kenya.

L’accord entre les deux partenaires a été signé le 29 mai à Porto, en marge de l’inauguration du Global Solar Hub de Voltalia au Portugal.

La centrale à prévue à Eldoret, dans le comté d’Uasin Gishu.

“La construction débute tout juste pour une mise en service attendue avant fin 2020. Voltalia fournira aussi des services d’exploitation et de maintenance dans le cadre d’un contrat d’une durée de 10 ans”, précise un communiqué publié par Voltalia le 30 mai dernier.

Il s’agit du deuxième projet de Voltalia au Kenya. Le producteur indépendant français développe actuellement une centrale solaire de 50 MW, à Kopere, dans le comté de Nandi, à environ 300 km au nord-ouest de la capitale Nairobi. Le début des travaux de cette centrale est prévu en fin d’année 2019.

“Les deux projets solaires étant distants de moins de 60 km, le Groupe assurera leur construction en parallèle, tirant avantage de l’expérience terrain de son équipe locale”, indique Voltalia.

La réalisation de ces projets devrait mobiliser environ 300 personnes; et la phase d’exploitation et maintenance donner lieu à environ “une quinzaine de contrats locaux long terme”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *