Gabon: Vaalco Energy a produit en moyenne 12 863 barils de pétrole brut par jour en 2019 sur le permis Etame Marin




La production nette de l’entreprise pétrolière américaine, en tenant compte de sa participation dans le groupe contractant du permis, a été d’environ 3 476 barils par jour voire 4800 barils en incluant les productions de deux puits en décembre

 

L’entreprise pétrolière américaine Vaalco Energy, opérateur du permis Etame Marin au large du Gabon, a produit en moyenne 12 863 barils de pétrole brut par jour (bpj) sur cet actif dont 3 476 bpj comme part propre. 

En incluant les puits Etame 9H – mis en production en décembre – et Etame 4H – sur lequel la production a été relancée le même mois – sa production nette monte à 4800 bpj, selon les données de la mise à jour des activités de l’entreprise au Gabon, publiée le 08 janvier.

Début janvier 2020, Vaalco Energy a “achevé avec succès” et mis en production un nouveau puits: le puits de développement Etame 11H à un débit d’écoulement initial de 5200 bpj, dont 1400 bpj pour Vaalco. Ce taux est au dessus du débit qui était projeté, soit 2500 à 3500 bpj.

Toutefois, l’entreprise tient compte des observations faites à Etame 9H – mis en production en décembre avec un débit initial de 5500 bpj mais qui produit actuellement environ 4200 bpj – et souligne que le puits Etame 11H devrait connaître un déclin similaire au cours du premier mois de production.

Avec Etame 11H, la compagnie totalise une production nette de 5900 barils de pétrole brut par jour proportionnelle à sa participation au permis Etame Marin (31,1%).

Vaalco compte aussi installer une nouvelle pompe électrique submersible sur Etame 10H, après l’arrêt de la précédente en septembre 2019. Si le reconditionnement du puits est positif, Vaalco s’attend à une production supplémentaire de 735 bpj dont 200 bpj en part propre.

Etame 9H et Etame 11 H, dans lesquels Vaalco indique avoir rencontré “un réservoir de haute qualité”, sont les deux puits de développement de la campagne de forages 2019/2020 de l’opérateur au Gabon.

Le forage d’un puits d’évaluation  – SE Etame 4P – est envisagé sur le permis Etame Marin, forage qui, s’il est concluant avec la présence d’hydrocarbures, permettra le forage d’un troisième puits de développement – SE Etame 4H – qui ciblera des ressources potentielles de 04 à 10 millions de barils, selon les perspectives de l’entreprise. 

Depuis sa première production de pétrole en 2002, Etame Marin a produit plus de 110 millions de barils de pétrole brut à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *