Les travaux du pipeline Niger – Bénin débutent en début d’année 2020 (ambassadeur chinois)




La section béninoise, évaluée à 600 milliards de F CFA, sera réalisée par la société chinoise China National Oil and Gas Exploration and Development Company LTD, suivant les détails fournis par l’ambassadeur de Chine au Bénin, Peng Jingtao

 

Les travaux de construction du pipeline Niger -Bénin débuteront cette année, selon les assurances données par l’ambassadeur de Chine au Bénin, Peng Jingtao (photo), au cours d’une interview accordée à Xinhua le 02 janvier. 

La coopération entre la Chine et le Bénin sera marquée “dès le début de l’année 2020, par la mise en œuvre du projet de pipeline Niger-Bénin, dont le financement s’élève à 600 milliards de francs CFA pour la section béninoise, soit environ 1,3 milliard de dollars américains entièrement financé par la société chinoise China National Oil and Gas Exploration and Development Company LTD, à travers un partenariat signé avec les autorités béninoises », a-t-il indiqué.

D’après l’ambassadeur, ce projet constitue le plus gros investissement direct privé au Bénin depuis l’accession du pays à son indépendance. Il devrait générer plus de 3 000 emplois lors de sa phase de construction et 300 à 500 emplois permanents à la phase d’exploitation.

Le pipeline Niger – Bénin, approuvé par les gouvernements deux pays en janvier 2019, permettra d’acheminer le pétrole brut extrait des champs d’Agadem (sud-est nigérien) vers le port de Cotonou (Bénin) pour exportation vers les marchés internationaux.

Producteur d’or noir depuis novembre 2011, le Niger compte rehausser sa production de pétrole brut, en la faisant passer de 20 000 barils par jour actuellement à environ 110 000 barils par jour à l’horizon 2021.

Le pétrole est jusqu’ici acheminé par oléoducs jusqu’à Zinder (centre-sud nigérien), où il est raffiné dans les installations de la Soraz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *