Egypte: Technip Italie décroche un contrat de 1,7 milliard de dollars pour le projet d’extension de la raffinerie de Midor




Les aménagements prévus dans le cadre de ce contrat doivent permettre à la raffinerie d’augmenter sa capacité de production de 60% d’ici à 2022, à 160 000 barils par jour de pétrole brut

 

Le groupe d’ingénierie pétrolière TechnipFMC a annoncé mercredi avoir signé un « contrat majeur » auprès de Middle East Oil Refinery (Midor) pour la modernisation et l’extension de sa raffinerie en Egypte.

Le contrat, d’une valeur de 1,7 milliard de dollars, sera exécuté par Technip Italie, a précisé de son côté Midor dans un communiqué.

Le financement sera essentiellement assuré par des banques. Des conventions de prêt d’un montant total de 1,2 milliard de dollars ont en effet été signés mardi, 30 octobre, par l’Egypte avec CDP Bank, Credit Agricole et BNP Paribas. L’événement a eu lieu en présence du ministre égyptien du Pétrole, Tarek el-Molla. Les garanties sont fournies par l’Agence italienne de crédit à l’exportation SACE et le ministère égyptien des Finances.

TechnipFMC, né de la fusion du français Technip et de l’américain FMC, qualifie de « contrat majeur » la transaction. Le contrat porte sur « l’ingénierie, la fourniture des équipements et la construction » nécessaires pour moderniser la raffinerie de Midor, située près d’Alexandrie (nord), précise un communiqué de TechnipFMC.

Le groupe va notamment moderniser des unités existantes et en créer de nouvelles. Ces aménagements doivent permettre à la raffinerie d’augmenter sa capacité de production de 60% d’ici à 2022, à 160 000 barils par jour de pétrole brut. La raffinerie Midor est détenue majoritairement (78%) par la compagnie pétrolière nationale égyptienne EGPC.

TechnipFMC précise avoir remporté un autre contrat en Egypte, portant sur « l’ingénierie de base » du complexe d’hydrocraquage de la raffinerie d’Assiout (centre).

L’hydrocraquage est une opération qui permet de convertir les produits pétroliers lourds en produits légers, en les portant à température élevée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *