Tchad: 295 millions de la Banque mondiale pour l’accès à l’énergie et les solutions de cuisson propres




La convention y relative a été signée à N’Djamena entre le représentant résident de la BM au Tchad, Rasit Pertev, et le ministre tchadien de l’Economie, de la Planification du développement et de la Coopération, Mahamat Hamid Koua

 

La Banque mondiale (BM) va allouer 295 millions de dollars pour accroître l’accès à l’énergie et la cuisson propre aux populations tchadiennes, selon une convention signée le 04 mai à N’Djaména, la capitale

L’enveloppe de don permettra de faire passer l’accès à l’énergie de 6% à 30% d’ici cinq ans, soit un million de ménages électrifiés d’ici 2027, a-t-on appris à travers le document signé par le représentant résident de la BM au Tchad, Rasit Pertev, et le ministre tchadien de l’Economie, de la Planification du développement et de la Coopération, Mahamat Hamid Koua.

N’Djaména connaît une grave crise énergétique qui s’est accentuée ces derniers mois avec des délestages intempestifs. La Société nationale d’électricité (SNE), dont la capacité de production actuelle est de 120 MW, n’arrive pas à desservir convenablement la capitale.

Le nouveau projet sortira le pays du « piège de l’électricité », selon M. Pertev. « On estime à plus de six millions de personnes qui bénéficieront des services d’électricité. De plus, le projet permettra l’électrification d’environ 850 centres médicaux et 700 écoles principalement dans les zones rurales, également 150 centres médicaux et 200 écoles au profit des réfugiés et communautés hôtes », a-t-il précisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *