La Tanzanie veut développer 150 MW de projets d’énergie solaire dans six régions entre 2018 et 2020




Ces centrales sont prévues à Dodoma, Singida, Shinyanga, Mwanza, Simiyu et Iringa

 

Le gouvernement tanzanien veut réaliser des centrales solaires photovoltaïques dans six des 26 régions de ce pays d’Afrique de l’Est au cours des deux prochaines années.

Les centrales, d’une puissance totale de 150 MW, sont prévues dans les régions de Dodoma, Singida, Shinyanga, Mwanza, Simiyu et Iringa.

Tanesco – société publique de distribution de l’électricité de Tanzanie (Tanzania electric supply company) – a lancé à cet effet un appel de qualification afin d’arrêter une liste d’entreprises qui seront admises à présenter une soumission. Le délai de transmission des candidatures à cet appel a été fixé au vendredi 19 octobre.

Les projets seront exécutés entre 2018 et 2020.

Les développeurs prendront en charge les études de faisabilité, le financement, la conception la construction et l’exploitation des centrales. Ces dernières ne devront pas avoir moins de 20 MW.

Le taux d’accès à l’électricité en Tanzanie oscille actuellement autour de 32%, avec une offre essentiellement portée par les centrales thermiques et l’hydroélectricité.

D’après la Banque africaine de développement (BAD), le pays regorge de ressources importantes: hydroélectricité (4,7 GW), charbon (1,9 milliard de tonnes), géothermie (650 MW), gaz naturel (55 000 milliards de pieds cubes) et des sources d’énergies renouvelables (éolien et solaire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *