Tanzanie : le forage du premier puits de la concession gazière Ruvuma programmé en 2022




Le forage du puits Chikumbi-1 sera précédé en 2021 par un levé sismique 3D sur une superficie de 454 km²

 

 

La coentreprise titulaire du contrat de partage de production Ruvuma, en Tanzanie, prévoit le forage du premier puits – Chikumbi-1 – au premier trimestre 2022, selon la dernière mise à jour des informations autour des activités de la concession qui date du 23 novembre 2020.

Le forage sera précédé, en 2021, par un levé sismique 3D sur 454 km². 

D’ici à la fin 2022, la coentreprise projette de soumettre aux autorités tanzaniennes un plan de développement complet du champ (Full Field Development, FFD).

Ruvuma, qui contient la découverte Ntorya, est exploité par ARA Petroleum Tanzania Limited (APT), filiale du groupe omanais Zubair Corporation, qui a finalisé en octobre 2020 le rachat d’une participation de 50% auprès de la société britannique Aminex.

Cette dernière, à travers sa filiale tanzanienne Ndovu Resources Limited, détient maintenant une participation de 25% dans la coentreprise; aux côtés de l’entreprise pétrolière britannique Scirocco Energy (25%).

D’après les indications fournies par Aminex, après le forage du premier puits, l’opérateur APT aura la charge de conduire les opérations pour la mise en place de futurs puits de production et des infrastructures nécessaires pour propulser le projet à ses niveaux de production envisagés dans l’étude commerciale de la découverte Ntorya, soit l’exploitation de ressources P50 (50% de chances d’être produites) de 140 millions de pieds cubes de gaz par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *