Subvention de 71 millions USD pour le Projet d’interconnexion du deuxième réseau électrique Ethiopie–​Djibouti




La subvention provient du Fonds africain de développement

 

La Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement éthiopien ont signé, le 21 juillet, un accord de subvention de 71 millions de dollars pour le Projet d’interconnexion du deuxième réseau électrique Ethiopie–​Djibouti.

L’accord, approuvé par le conseil d’administration de la BAD le 07 juillet, a été signé à Addis-Abeba par le directeur général adjoint de la BAD pour la région Afrique de l’Est, Dr Abdul Kamara (photo, g) et le ministre éthiopien des Finances, Ahmed Shide (photo, d).

La subvention provient du Fonds africain de développement (FAD), guichet de financement concessionnel du Groupe de la BAD qui assiste des pays à revenu faible du continent africain avec des prêts et dons. 

Le projet de deuxième interconnexion entre l’Ethiopie et Djibouti vise à accroître la fiabilité de l’approvisionnement en électricité de Djibouti en provenance de son voisin.  

La première interconnexion de 230 kV, achevée en 2011, permet à Djibouti d’importer de l’Ethiopie 65% de ses besoins en électricité à travers une ligne de transport d’électricité de 283 km.

La deuxième interconnexion prévoit la construction de lignes de transport d’électricité d’une capacité de transmission de 230 kV sur 462 km et d’infrastructures associées (sous-stations électriques). Elle permettra à Djibouti d’augmenter les connexions au réseau pour sa population, et de réduire l’utilisation de centrales thermiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *