Pétrole: le norvégien Spectrum mène des relevés sismiques 3D en eau peu profonde au nord du Gabon




Les premiers résultats attendus au troisième trimestre 2018 serviront au prochain cycle de licences que lancera le Gabon

 

Spectrum, société norvégienne spécialisée dans les études multi-clients, a commencé un programme de relevés sismiques 3D en eau peu profonde au large des côtes gabonaises, dans le nord du pays, informe un communiqué publié le 04 janvier par l’entreprise.

L’enquête est menée “en partenariat” avec la China Oilfield Services (COSL) pour le compte de la direction générale des Hydrocarbures du Gabon (DGH).

L’opération doit permettre de fournir l’imagerie 3D la plus à jour dans la région dans des blocs peu profonds et peu explorés. La DGH compte ouvrir ces blocs au prochain cycle de licences que lancera la République du Gabon, pour faciliter l’exploration immédiate desdits blocs une fois attribués, révèle Spectrum.

La société norvégienne prévoit d’acquérir plus de 5 500 km2 de données sismiques en complément d’une étude ayant déjà permis de recueillir des relevés en 3D sur 11 400 km2 au Sud du Gabon et 20 000 km de données sismiques 2D, toujours pour le compte de la DGH, afin d’avoir un aperçu global des axes d’exploration.

Selon les prévisions de Spectrum, les premiers résultats des relevés seront livrés au début du troisième trimestre 2018, avant le lancement du cycle de licences.

“Notre nouvelle sismique 3D multi-clients fournira aux compagnies pétrolières un nouvel aperçu du potentiel en hydrocarbures de ces blocs”, promet le vice-président exécutif de Spectrum pour la région Afrique, Graham Mayhew.

Avec des bureaux en Norvège, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Brésil, en Égypte, en Australie, en Indonésie et au Singapour, Spectrum fournit des études sismiques multi-clients et des services d’imagerie sismique à l’industrie pétrolière et gazière mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *