Le Soudan annonce la reprise des opérations d’extraction du pétrole au Soudan du Sud




« Le pompage du pétrole a recommencé samedi, pour la première fois depuis son interruption en 2013 », a indiqué dans une conférence de presse le ministre soudanais du Pétrole et du Gaz, Azhari Abdul-Ghadir, le 26 août

 

Le Soudan a annoncé dimanche, 26 août, la reprise des opérations d’extraction du pétrole au Soudan du Sud, pour la première fois depuis le début de la guerre civile en décembre 2013.

« Le pompage du pétrole a recommencé samedi, pour la première fois depuis son interruption en 2013 », a indiqué dans une conférence de presse le ministre soudanais du Pétrole et du Gaz, Azhari Abdul-Ghadir.

« Le pompage a commencé sur le champ pétrolier de Toma South, au Soudan du Sud, avec une capacité de production de 20 000 barils de brut par jour », a-t-il déclaré.

Une fois les opérations de maintenance achevées, cinq autres champs pétroliers auparavant fermés devraient rouvrir d’ici la fin de l’année, et atteindre une production de 80 000 barils par jour, a-t-il ajouté.

Azhari Abdul-Ghadir a souligné que la production totale de pétrole du Soudan du Sud s’élève actuellement à 130 000 barils par jour, et devrait donc atteindre les 210 000 barils d’ici à la fin de l’année.

Le Soudan du Sud exporte son pétrole par le biais des installations pétrolières du Soudan. Avant la partition entre les deux pays, le Soudan avait une production quotidienne de 450 mille barils. Ce chiffre a chuté à seulement 110 mille barils par jour, après la sécession du Soudan du Sud en 2011 et le transfert de 75% des puits de pétrole au gouvernement sud-soudanais.

Depuis plusieurs années, le Soudan du Sud est plongé dans une guerre civile qui a entraîné la fermeture de ses champs pétroliers, qui constituent pourtant la principale ressource en exploitation du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *